Kasaï oriental : Relance de la MIBA, Félix Tshisekedi fait confiance au nouveau DG André Kabanda Kana




Le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a procédé ce samedi 08 juillet à la nomination par ordonnance de plusieurs mandataires publics. Parmi les entreprises les plus attendues, il y a la société minière de Bakwanga (MIBA SA) qui voit le comité de gestion et le conseil d’administration changer de look. Soucieux de répondre à l’une des promesses phares de sa campagne électorale, c’est-à-dire la relance de cette entreprise du portefeuille, il a placé sa confiance au nouveau directeur général André Kabanda Kana en remplacement de Lukusa Mudiayi.


L’actuel DG travaillera avec Hubert Kazadi Mabika, ancien dirigeant de la MIBA qui a été nommé directeur général adjoint. Un autre ancien Directeur de cette société, c’est le député national Jean-Charles Okoto Lola Kombe, qui est nommé Président du conseil d’administration.

Le changement d’équipes à la tête de cette entreprise est une réponse favorable que le Président Tshisekedi vient donner à tous ces membres de la société civile qui ont décrié la mégestion et bien d’autres vices du comité Lukusa Mudiayi dont le rapport de l’IGF reste négatif. Plusieurs personnes, dont la majorité de travailleurs ont longtemps souhaité voir le décaissement de fonds pour la relance de la MIBA, se faire avec un nouveau comité ayant à coeur le social de la population.

Décidément, Tshisekedi va passer à une vitesse de croisière pour redonner du tonus à cette entreprise, afin faire renaître l’espoir dans le chef des travailleurs lacés de vivre le calvaire infernal pendant des années. André Kabanda apporte un nouveau sang à la tête de l’épine dorsale de l’économie Est-Kasaïenne. Tous les yeux restent désormais rivés sur son équipe afin de changer la donne.


La Rédaction

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *